La Red touch

Aussi loin que je me souvienne, j'ai commencé à blogger par peur. Je ne savais pas du tout m'habiller et ma mère avait l'habitude de ne jamais accepter mes choix vestimentaires et de refuser d'acheter les marques. Alors, je me disais souvent que lorsque j'aurais l'occasion un jour d'en acheter, je ne me préoccuperais jamais du prix, le plaisir avant tout. Puis en grandissant, tu apprends juste que ta mère avait un autre avenir pour toi comme investir.


J'ai écrit plus haut que je ne savais pas du tout m'habiller. Je vais rectifier en commençant par le début. Je suis arrivée en France au lycée à Neuilly sur seine, seule noire dans la classe. Je n'étais pas préparé à ce changement brutal d'être une minorité à longueur de journée. J'essayais de nuancer mon accent mais personne n'osais se foutre de moi, parce que les coups de pression, ça me connaissait! Mais ils avaient tous un look qui reflétait leurs personnalités dont ceux qui m'impressionnaient le plus étaient les "Gothiques". De mon point de vue de jeune, je me disais: Leurs parents acceptent ça, c'est vraiment la France. Tu t'imagines en Afrique, même dans la bourgeoisie africaine, tu t'habilles comme un des chanteurs de Kiss, on va prier pour toi! Et les babas cools alors, ceux qui avait lâché l'affaire vestimentairement parlant mais j'avais peur d'eux car une de mes cousines m'avait dit que c'était tous des drogués! 
Et puis, il y avait les autres qui étaient des stars moins apppréciés par mon imaginaire. Mon dada était davantage les personnalités vestimentaires... et bien sur, ceux qui avaient des jeans "Diesel" ou "temps des cérises" parce que c'étaient appartenir au monde des gens branchés voir chanceux. Un jour, j'ai dit à une amie de ma mère que je rêvais d'avoir un pantalon Diesel et elle m'a répondu: "rêver, carrément. Tu veux faire comme les autres et c'est ça ton rêve". Au début, j'étais vexée mais en regardant un soir mon pantalon fétiche de la marque "Jennyfer", je me suis dit qu'elle n'avait pas tort! Et depuis, je n'ai acheté que des jeans qui me faisait des fesses d'enfer! Qu'est ce que ça me manque de ne pas porter mes jeans, j'ignorais les aimer à ce point. 

Tout ceci pour dire qu'il est bon de ressortir sa personnalité lorsqu'on s'habille et qu'avec le blog, je suis toujours en apprentissage. Vous ne l'avez pas remarqué mais sur tous mes looks, j'ai toujours une touche couleur rouge. Et pour toutes les courageuses qui adorent porter le rouge, oui à vous les femmes fatales du rouge, cet article est fait pour vous!


La touche rouge est ce joli perfecto ZARA. C'est la pièce qui rehausse le reste de la tenue plutôt basique. 
La touche de rouge est sur mes lèvres aussi, un gloss très léger et foncé car il est souvent difficile de se mettre sur son 31 lorsqu'on a été très malade car enceinte et qu'il faut savoir positiver et surmonter la fatigue.
Veste ZARA - Chemise UNIQLO - Pantalon H&M skinny Mama - Bottines Sixieme sens - Sac Rebecca Minkoff

Photos crédits: Trysha Gaba

8 commentaires

  1. Hello Lindsay !
    Ce look est superbe, la veste en vinyle rouge est fabuleuse !
    Belle journée XxX
    www.laminutefashion.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mélody, venant d'ailleurs de toi avec de si jolies looks!
      Belle journée à toi aussi!

      Supprimer
  2. Very nice outfit, your red jacket is stunning!!
    xo
    https://yzystyle.com

    RépondreSupprimer
  3. Ton article m'a fait grandement sourire car je me suis reconnue dedans. Continue comme cela tu es tout simplement rayonnante.
    Bisous
    www.dalypersonalstylist.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie! Surtout que je me donne la peine d'écrire et très souvent on ne regarde que les images. Bisous

      Supprimer
  4. Oh là là ce perf' je suis fan !!

    xx

    www.caetera-moda.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  5. J'aime lire tes articles et tu es superbe ton style t'appartient 👍🏾❤️️💋

    RépondreSupprimer

Merci mille fois pour vos commentaires, je vous embrasse.
Lindsay