Mon choix de livres en octobre


La lecture est la grande créatrice des vocations littéraires. On lit et, à force de lire, l'envie vous prend aussi d'écrire. Raison pour laquelle je vais partager avec vous, mes coups de coeur du mois d'octobre. J'ai lu recemment une citation qui disait: Quand une lecture vous élève l'esprit et qu'elle vous inspire des sentiments nobles et courageux, ne cherchez pas une autre règle pour juger de l'ouvrage : il est bon et fait de main d'ouvrier. Alors pour surfer dans l'actualité et comprendre sans parti pris les réflexions d'une femme intelligente, il est bon de lire le livre de Fatou Diome, le ventre de l'atlantique. Auteur que j'ai découvert lors d'un passage télévisé et elle m'a fait une grande impression. Pour la petite anecdote, lorsque j'arrive à la librairie pour acheter ce livre, le libraire me dit: "Il est dur ce livre, vous êtes sure car il est dur". Effectivement, quelques passages sont terribles mais c'est une lecture fluide, les métaphores sont drôles et les personnages sont attachants pour certains et totalement révoltants pour d'autres. Alors, je pense acheter encore d'autres livres de cette auteure car je suis littéralement enchantée.

Le deuxième ouvrage que je vous propose est celui de Carlos Ruiz Zafon, l'ombre du vent. L'histoire se passe à Barcelone. Un père libraire, et son fils de 10 ans (Daniel), procèdent à un vieux rituel, celui de choisir un livre dans un cimetière de livres oubliés. Et ce livre va obséder le petit garçon jusqu'à découvrir que l'auteur du livre guide sa vie. L'histoire est halletante, les mots sont bien choisis, l'histoire est construite et place un repère dans le temps où on s'immagine ce Barcelone des années 40/50 avec toute la barbarie et la pudeur de la vie après guerre. J'étais tellement plongée dans le scénario que lorsqu'on me demandait ce que je lisais, je donnais le nom du personnage qui conduit le livre. C'est fascinant. J'ignore si ma fiche de la lecture vous donne envie mais voici ma sélection!

Aucun commentaire

Merci mille fois pour vos commentaires, je vous embrasse.
Lindsay